Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an

Montant libre
Le jour
Le fond
Les usines et autres
Visites

 595369 visiteurs

 17 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos

haveur01.jpg
 

Son illustre prédécesseur c'était le piqueur, le mineur qui arrachait à la veine de charbon son précieux trésor à l'aide de son pic ou de son marteau piqueur avec l'arrivée de l'air comprimé au fond de la mine.
Puis la mécanisation a continué sa course en avant. L'électricité au fond amène les premières haveuses (Shortwall Sullivan et Anderson) et les rabots. Puis plus imposantes encore, les haveuses à tambour, puis à double tambour (Electra) sont introduites au fond, faisant s'envoler les rendements et la production.

Avec les premières machines, le travail d'abattage se limitait à manœuvrer le rabot ou la haveuse. Avec la modernisation des tailles, l'introduction du soutènement marchant hydraulique, les automates programmables, le rôle du haveur/raboteur est devenu un travail de technicien. Son pupitre s'est vu doter d'appareil de contrôle tels que : pression de la machine d'abattage sur le front de taille, intensité du blindé, commande de la haute pression, visualisation de la haveuse ou du rabot dans la taille, marche des convoyeurs.

Malgré tous ces instruments et ces outils qui lui facilitent la tâche, son expérience et sa compétence font de lui, un élément indispensable à la bonne marche d'une taille.

 

doc CDF


Date de création : 10/03/2010 @ 23:15
Dernière modification : 27/08/2012 @ 16:02
Catégorie : Les métiers de la mine - Au fond
Page lue 8212 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Les métiers de la mine
 ↑  
Social
Les dates-les personnes
Livres, récits, témoignages...
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
70 Abonnés
Recherche
Recherche