Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an

Montant libre
Le jour
Le fond
Les usines et autres
Visites

 731127 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Webmaster - Infos

femme13.jpg

Elles travaillent dans les mêmes conditions que les hommes jusqu’en 1875 et 1892. Les femmes ne travailleront plus au fond mais au jour.

femme1

Femmes au moulinage

On les placera dans les emplois demandant peu de force mais de la minutie et de la patience. Elles seront affectées au triage, au criblage, au moulinage, à la lampisterie mais aussi au chargement des wagons et péniches. Les femmes étaient toujours encadrées, malgré leurs postes à responsabilité (lampisterie), par des porions “hommes”!

femme7

Femme au criblage

En 1900 une nouvelle loi les place dans la catégorie du personnel protégé : elles ne peuvent plus être employées plus de 10h par jour entrecoupées d’un ou plusieurs repos de plus d’une heure au total. Les compagnies instaurent alors les postes de travail.

Femmes au triage

femme2

Femmes au magasin

femme5

Femme au chargement

femme8

femme6

Mais les femmes ne travaillent pas longtemps à la mine. Bien souvent elles ont la charge de leur enfant et laisse leur place à une sœur. Elles se consacrent au tâches ménagères mais soutiennent les actions de leur mari notamment lors des grèves. C’est sous leur impulsion et leur soutien que les grèves “salariales” eurent autant d’efficacité.

femme9

femme10

A la nationalisation, les femmes ont été progressivement moins employées pour les emplois d’ouvriers. Elles ont plutôt intégré les bureaux, les salles de paye… Les centres ménagers formaient plutôt les femmes de mineurs à la gestion financière et matérielle du foyer. Un mineur bien en ménage et un bon mineur!

Femmes à la lampisterie

femme12

femme11


Date de création : 16/05/2010 @ 16:45
Dernière modification : 27/08/2012 @ 16:44
Catégorie : Les métiers de la mine - Au jour
Page lue 8865 fois


Réactions à cet article

Réaction n°2 

par Chris56 le 21/08/2014 @ 12:52
Bonjour,
Lors de mes recherches généalogiques, j'ai eu communication d'une fiche concernant ma grand-mère maternelle qui est entrée à la Compagnie de Mines d'Anzin, à la Fosse Dutemple, en 1927 soit à 14 ans. Elle est malheureusement décédée avant que je commence ces recherches et je n'ai jamais eu l'occasion d'en savoir plus sur son métier. Merci de rendre hommage, par votre site, à ces femmes courageuses.
Christianhttp://recherchedenosancetres.over-blog.com/ 

Réaction n°1 

par hellene33 le 23/08/2013 @ 13:42

Bonjour,

C'est J.F. LEGUIT, un artiste peintre qui a été inspiré par votre site et ses femmes mineures.

Ma curiosité m'a fait ouvrir la porte de votre site ! Il ajoute une pière à la cathédrale destinée à valoriser les femmes.

Bravo de faire vivre cette mémoire de métiers, de sociétés et de cultures quasi oubliés en France.




Les métiers de la mine
 ↑  
Social
 ↑  
Les dates-les personnes
 ↑  
Livres, récits, témoignages...
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
78 Abonnés
Recherche
Recherche