Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an

Montant libre
Le jour
Le fond
 ↑  
Les usines et autres
Visites

 595369 visiteurs

 16 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
semi05.jpg
On appelle ainsi les chantiers dont les veines de charbon sont pentées  de 30 à 45%. Comme pour les dressants, on creuse une galerie d'accès en bas de la veine. Une autre galerie est creusée perpendiculairement à la première, vers le haut en longeant la veine. Ce sera la cheminée d'extraction. Parallèlement, à 200, 300m on creuse une galerie parallèle. C'est la cheminée de remblayage.
La méthode classique d'abattage est à tranches montantes. Le front de taille est sur une hauteur de 4 à 6m et se déplace horizontalement. Le charbon est évacué par la cheminée d'extraction par des couloirs oscillants. Une fois la tranche déhouillée, on remonte le matériel et on remblaie. 

La méthode d'attaques multiples : Tous les 30m environs sur 5m de largeur, les mineurs vont attaquer la veine par foration-tir. Le charbon extrait tombe par pesanteur dans un convoyeur qui se trouve en contre-bas.
 
Le charbon est envoyé dans un tubbing situé dans la cheminée d'extraction. le soutènement du chantier est réalisé en pin. Au fur et à mesure de l'avancée du chantier, comme la méthode classique, le remblayage de sable et d'eau fait remonter le plancher.

La mécanisation :

- L'alachi : Sorte de haveuse qui découpe la veine et gratte la veine avec ses bras articulés. Elle repose sur des étançons métalliques qui sont remontés au fur et à mesure de l'avancement.
 

-Le soutènement marchant lourd : Un nouveau type de soutènement avec un équipement de piles boucliers avec blindage de front permet l'extraction par haveuse.
 

-Longue taille au pendage foudroyée : cette dernière technique consiste à exploiter la veine dans le sens de la pente en non à l'horizontale.
 

Date de création : 27/07/2011 @ 22:18
Dernière modification : 22/08/2012 @ 17:49
Catégorie : Le fond - Le travail du mineur
Page lue 7414 fois


Réactions à cet article

Réaction n°1 

par KOKOPASCAL le 13/06/2016 @ 21:58
c'était mon ancien travail(SMAT au puit Simon a Forbach ,j'équipais et démontais tout le soutènement marchant + la haveuse , du materiel très lourd



Les métiers de la mine
Social
Les dates-les personnes
Livres, récits, témoignages...
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
70 Abonnés
Recherche
Recherche