Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an

Montant libre
Le jour
Le fond
Les usines et autres
Visites

 653852 visiteurs

 16 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos

LES CATASTROPHES DU MOIS DE NOVEMBRE DANS

LES MINES DU NORD/PAS-DE-CALAIS

Vendredi 28 novembre 1969 : fosse Barrois à PECQUENCOURT, 4 morts

Le siège Barrois, à PECQUENCOURT à côté de DOUAI, est, avec ses deux tours d’extraction de 55 m de hauteur qui lui permettent de remonter près de 6200 t de charbon par jour, l’un des gros sièges du Nord/Pas-de-Calais en 1969. Depuis 1957, il concentre toute la production des anciennes fosses Barrois, Lemay et Bonnel ; 3400 personnes travaillent dans ce grand ensemble surnommé par les ingénieurs des HBNPC le "siège de l’an 2000".

Vendredi 28 novembre 1969, 8h du matin: quatre hommes (deux ouvriers et deux agents de maîtrise) sont affairés au nettoyage d’un chantier dans une taille en dressant presque verticale à 300 m de profondeur. Soudain, c’est l’accident : la galerie s’effondre sur une longueur de 12 m environ et les malheureux sont ensevelis sous des mètres-cubes de caillasses. L’alerte est donnée par un gazier venu mesurer la teneur en grisou et qui est tout surpris de trouver la taille complètement éboulée dans un nuage de poussières. Malgré la probabilité très faible de retrouver des survivants, de nombreux volontaires (sauveteurs, ouvriers, agents de maîtrise) se relaient pendant des heures pour avancer cm par cm en déblayant soigneusement les roches. C’est un travail considérable car l’éboulement a tout emporté, les hommes éreintés n’ont avancé que de 2,5 m à 16h. A 23 h, on découvre un premier corps ; à 13h le lendemain, on en atteint un deuxième. Le troisième malheureux est dégagé le lundi 1er décembre à 6h du matin et le dernier à 21h, soit 85 h après l’éboulement !

catanovembre01.jpg

A trois jours de la Ste Barbe, cette catastrophe vient à nouveau endeuiller le Groupe de DOUAI ; le 24 mars 1969, il y avait déjà eu 5 morts à LEFOREST (chute d’une cage de bure à la fosse 10 de l’Escarpelle). La Direction affirme que les nombreux efforts accomplis depuis quelque temps pour une plus grande sécurité face à la complexité croissante des techniques et des méthodes d'exploitation doivent encore être développés. Pour les syndicats, cette recrudescence des accidents est un nouveau signe de la récession: on veut plus de productivité avec moins de moyens, le progrès technique n’a de sens que s’il est mis au service des hommes et non simplement au service d’impératifs économiques.

Les obsèques ne seront pas collectives selon les souhaits des familles, elles se succéderont le mercredi 3 décembre. Toutes les cérémonies prévues le lendemain pour la Ste Barbe seront annulées ou reportées dans le Groupe de DOUAI sauf les messes au cours desquelles on rendra un dernier hommage aux victimes.

Entre 1931 (début de l’exploitation) et 1984 (date de la fermeture), on a extrait 30 millions de t de charbon au Siège Barrois.


Date de création : 29/12/2014 @ 10:05
Catégorie : Les dates-les personnes - Catastrophes
Page lue 3038 fois


Réactions à cet article

Réaction n°1 

par gege le 08/10/2015 @ 20:37
bonjour ayant travailler à la fosse barrois je pense que l on oublie le jeune mineur d une vingtaine d années  tué dans une taille dressant  si mes souvenirs son bon se jeune mineur s appelait nicotra



Les métiers de la mine
Social
Les dates-les personnes
 ↑  
Livres, récits, témoignages...
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
72 Abonnés
Recherche
Recherche