Votre soutien

Notre travail, ce site internet ont un coût

10€/an

Montant libre
Le jour
Le fond
Les usines et autres
Visites

 812445 visiteurs

 9 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://mineurdefond.fr/data/fr-articles.xml

Lorsque je faisais le tour des fosses encore « debout " je suis passé à la fosse 4 d'Avion (Pas-de-Calais). Les deux puits étaient dans un état de délabrement qui me faisait mal au ventre. Certaines zones étaient enfermées par un haut grillage. J'ai pu visiter le site et faire les photos qui semblaient nécessaires. Je pénètre dans le bâtiment de la salle des machines. Tout n'est plus que Chaos, démontage, récupération de matériels divers, même les plaques des machines ont disparues. Il fallait voir où mettre les pieds. Je pris, quelques photos de ce que fut les machines d'extraction. Puis au loin, je vois des inscriptions en blanc sur un mur en briques. Près d'une cabine métallique, celle qui commandait la machine d'extraction, une écriture révèle un texte. C'est un poème. Le poème d'un mineur exacerbé. Certainement celui d'un moulineur de l'époque. Il avait compris bien avant tout le monde ce qui qu'attendait les mineurs de France. Son nom Guilmar. Je vais vous l'écrire et le traduire par travers de lignes. Car tout le site est rasé et ce poème fait aujourd'hui partie du patrimoine minier des HBNPC.

mongaudon08.jpg

Quoic ch'est qu'in va dev'nir

Ques ce que l'on va devenir.

Et in n'a pas fini d'in vÎr et l'on n'a pas fini d'en voir.

Des vertes et des pas mur, des verte et des pas mures.

Ed quoi s'claquer s'tiet sus les murs, de quoi se claquer la tête contre les murs.

Avec toute chés arconversions, avec toutes les reconversions.

l nous ont pris pour des cons, ils nous ont pris pour des cons.

Faut copier sur les imployés, Il faut copier sur les employés.

Comme des sinsues y faut s'accrocher,

Comme des sangsues, il faut s'accrocher.

Et quand l'cloche elle sonnora l'glas, et quand la cloche sonnera le glas.

Ch'est tous insinn qu'on s'in ira, c'est tous ensemble qu'on s'en ira.

Avec ess poche à sin cul, tous on s’en ira sa poche à son cul. 

Mineur Guilmar

Texte : Jean-Pierre Mongaudon


Date de création : 18/01/2015 @ 17:49
Catégorie : Livres, récits, témoignages... - Récits-Mineurs-Jean-Pierre Mongaudon
Page lue 3714 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Les métiers de la mine
Social
Les dates-les personnes
Livres, récits, témoignages...
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
85 Abonnés
Recherche
Recherche