Votre soutien

Vous aimez notre travail, soutenez-nous

10€/an

Montant libre
Le jour
Le fond
Les usines et autres
Visites

 750612 visiteurs

 22 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Nouveauté

A.P.P.H.I.M Mémoire des mineurs

Si vous souhaitez faire paraître vos photos de mineurs, celles de vos ancêtres, vos témoignages d'ancien mineurs ou enfants de mineurs... sur notre site contact : apphim@apphim.fr. L'A.P.P.H.I.M souhaite ainsi conserver et transmettre la mémoire et l'image de nos mineurs.


Sur le site

Bernard MULLER (1939-2016), boutefeu à la fosse 24/25 d’ESTEVELLES

C’est une rencontre peu ordinaire que j’ai eu l’occasion de faire au début du mois d’août 2017. Il nous arrive très régulièrement d’aller à la rencontre d’anciens Mineurs ou de leurs enfants qui sont toujours intarissables sur le métier ou leurs souvenirs. Par contre, leurs épouses (dont beaucoup sont veuves) ne savent pas grand-chose de la vie professionnelle de leur mari. Il est vrai que l’homme ne racontait rien ou pas grand-chose pour ne pas inquiéter sa compagne ; de toute façon, comment aurait-elle pu comprendre ? Celui qui n’a jamais vu une taille en exploitation ne peut pas s’imaginer ce qui s’y passait. Les souvenirs qui ne sont pas propres s’effacent avec le temps et puis la page du charbon est aujourd’hui tournée depuis longtemps.

Contacté courant juillet par Frédéric, fils de Bernard MULLER, le Mineur dont il est question, afin de récupérer le matériel de son père, je lui ai suggéré que Clara, sa maman, nous confie quelques souvenirs familiaux. Présenter du matériel dans nos expositions aux plus jeunes et à toutes celles et ceux qui veulent comprendre le travail à la mine, c’est déjà extraordinaire mais ça l’est encore plus quand on peut raconter quelques anecdotes qui s’y rapportent. Clara a, semble-t-il, un peu hésité car elle n’a pas l’habitude d’être ‘’interviewée’’ mais elle a finalement accepté de me livrer quelques souvenirs.

Bernard MULLER, son mari, est né en 1939 à BRUAY-EN-ARTOIS. Son père est Mineur mais ses parents ne souhaitent pas vraiment que leur garçon suive la ligne paternelle mais Bernard a fait le choix de la mine et rien ne l’en dissuadera. Du coup, il limite son investissement scolaire au minimum mais suffisamment pour entrer dans la grande entreprise des HBNPC. À 15 ans, il se retrouve apprenti en chaudronnerie puis il commence une carrière de Mineur à la fosse 7 de BARLIN qui fait partie du Groupe de BÉTHUNE. Il se marie avec Clara en 1963 et obtient dans la foulée un logement à ANNAY puis ESTEVELLES après avoir été muté dans la dernière fosse de sa carrière, le 24/25 d’ESTEVELLES. Il y fera divers métiers et deviendra boutefeu jusqu’à ce qu’on lui découvre 10% de silicose. Dès lors, le fond c’est fini… et Bernard termine sa carrière à la lampisterie. Il aura fait 27 ans au fond et 3 ans au jour. La fosse fermera en 1989 mais Bernard a pris sa retraite un peu avant à 48 ans. À partir de 1999, sa santé se détériore progressivement, il quittera les siens en 2016 à 77 ans.

Bernard et sa femme à ESTEVELLES

Sa femme, Clara est aussi issue d’une famille de Mineurs. Son père était venu de Pologne en 1929, comme beaucoup de ses compatriotes, pour travailler à la fosse 2bis/2ter de MARLES-LES-MINES. Sa maman, elle, était arrivée bien avant de Westphalie et elle avait été embauchée comme trieuse.

Toute la famille de Clara a travaillé ‘’aux Mines’’. Un de ses frères a fait 15 ans de fond et le second qui a débuté dans la fosse paternelle à MARLES sera victime d’un grave accident de cage à la fosse Sabatier de RAISMES mais, malgré de graves blessures, il s’en sortira.

Le jeune Bernard à La Napoule avec ses parents et son frère Francis col Arnaud MULLER

Le neveu de Bernard, Arnaud, a participé avec Dominique FARGUES à la rédaction d’un ouvrage intitulé ‘’Mémoires de Mineur’’, c’est un ensemble de récits dont certains ont été écrits par un certain André LEGRAIN, le fondateur avec son épouse Fernande du célèbre Musée de l’École et de la Mine d’HARNES.

bernard03.jpg

Jean-Louis HUOT/Georges TYRAKOWSKI 2017


Editorial

Bienvenue sur ce site de l'association A.P.P.H.I.M apphim.fr consacré au métier de mineur sous toutes ses formes, aux matériels qu’il utilisait et aux installations dans lesquelles il travaillait. Grâce aux nombreuses recherches effectuées par les adhérents de l’association, aux documents qu’ils nous ont transmis et aux témoignages des anciens, nous espérons par tous les articles inclus vous éclairer sur les spécificités et les difficultés du travail des mineurs, sur leurs luttes incessantes au cours de l’histoire pour être reconnus, sur leur vie dans les corons et sur l’ambiance d’entraide et de solidarité absolument remarquable qui existait entre les hommes au fond des fosses.

Textes et photos issus de l'Apphim ©Apphim tous droits réservés
 

Jean-Louis HUOT, Président A.P.P.H.I.M

logo2014.jpg

apphim@apphim.fr

apphim.fr


 


Information

Les informations proposées sur ce site le sont à titre de service rendu au public, à titre pédagogique. Les photos sont utilisées à titre non lucratif. Elles sont protégées par le logo APPHIM pour éviter toute reproduction y compris celles issues de la photothèque de CDF.

Photos des houillères-cartes postales anciennes de notre fond d'archives-photos Sébastien G et Jean-Louis HUOT  (droits Apphim) sont estampillées de notre logo

Si par erreur involontaire, des photos, images ou écrits se glissent dans nos articles, nous nous engageons à retirer ces maladresses au plus vite. n'y voyez aucune intention maligne ou mauvaise de notre part. Nous nous en excusons le cas échéant.


Les métiers de la mine
Social
Les dates-les personnes
Livres, récits, témoignages...
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
79 Abonnés
Recherche
Recherche